Festivals d’été : clap de fin

Bacon Caravan Creek au Nandrin Festival (Photo Let's Deb)
Bacon Caravan Creek au Nandrin Festival (Photo Let’s Deb)

Comme je vous le disais à la fin du dernier article, j’ai poursuivi la saison festivalière par le NANDRIN FESTIVAL. Evènement sur 3 jours juste après les festivités du 15 août, ce festival se veut entièrement dédié aux compos. Là-bas, aucun cover, aucun tribute, que de l’original et de la découverte. Mais pas que, vu qu’on pouvait y revoir Front 242, les Gauff’, Arno, Noa Moon, pour ce qui est des plus connus. D’autres groupes moins connus mais que j’avais déjà vus étaient présents : From Kissing, Venusian, Delta, Piano Club, Bunny Black Bones. Puis de belles découvertes comme par exemple Mady, Ykons, Bacon Caravan Creek, Birdpen… Mais mon coup de cœur assuré de ce festival est EMJI. Une p’tite nana super drôle, super spontanée, hyper cool, entourée de deux musiciennes très chouettes également, et surtout une voix cristalline et infaillible. C’est résolument une artiste à suivre.

En ce qui concerne l’organisation de cet évènement, là aussi ça frise la perfection. Les artistes sont super bien accueillis, le public se trouve sur un site propre et agréable, il y a à boire et à manger en suffisance, deux scènes avec de courts intervalles entre les concerts… C’est un festival à découvrir, il mérite d’être plus fréquenté qu’il ne l’a été cette année.

La semaine suivante, ce qui nous mène déjà à fin août, il y avait FIESTA CITY à Verviers. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un évènement gratuit dans le centre de Verviers avec une affiche très variée et qui comprend 4 scènes et pas moins de 45 concerts sur 3 jours. Ça va du cover, à la compo, du petit groupe inconnu à des stars internationales. Parfait pour les découvertes et parfait pour voir de grandes stars gratuitement. Je me permets juste ici de faire une parenthèse… Si vous êtes fan de X et que vous allez le voir en festival – qu’il soit gratuit ou non – allez quand même le voir en salle. La scène sera entièrement adaptée à son show car il ne doit pas partager la scène avec d’autres artistes, les lights seront exactement comme il les veut, son concert sera plus long et toute la technique sera également basée sur ce concert et pas un autre. Le rendu n’est absolument pas le même, faites-moi confiance 🙂

Mais revenons à nos moutons… A Fiesta City, j’ai vu notamment les tributes de RHCP, Supertramp, Tina Turner, Whitney Houston, mais aussi de belles (re)découvertes comme Claes, Ykons, 98% Maximum Soul, Jacques Stotzem, Typh Barrow, et Michel Fugain en tête d’affiche. Et je ne m’y attendais pas car je ne suis pas trop de la génération « Michel » mais c’était top. Il est plein d’humour et d’énergie, avec des chansons que finalement tout le monde connaît quel que soit notre âge.

D’un point de vue organisation, c’est une affaire qui roule depuis des années. Mais l’emblématique Francis Geron passe le flambeau et a tiré sa dernière révérence à Fiesta City. Nous verrons l’année prochaine s’il y a du changement.

Septembre est encore bien chargé en festivités avec notamment les FETES DE WALLONIE et le LET THERE BE ROCK à Vielsalm où je n’ai malheureusement pas pu me rendre. Pour les Fêtes de Wallonie, ça s’étale généralement sur les 3 premiers week-ends de septembre dans les petites et grandes villes pour ne pas se faire concurrence. Il y a par exemple eu Dave à Seraing le premier week-end de septembre. Le week-end des 7, 8 et 9 septembre a vu Grâce-Hollogne accueillir entre Cock Robin, Overtones (super groupe de cover que je vous recommande) et Katycats, le tribute de Katy Perry mené par Julie Carpino. Le week-end des 13, 14 et 15 septembre, ça se passera à Liège avec Pascal Obispo, MC Solaar, Girls in Hawaï et Alice on the Roof qui figurent notamment au programme. Ça se passera également à Namur avec COLT, Be 80’s, Muse by Hullabaloo, Saule et beaucoup d’autres.

Ainsi se termine cette saison 2018 qui aura été marquée pour ma part de très jolies découvertes avec de véritables coups de cœur.

Pour ceux à qui ça manque déjà, n’oubliez pas que j’organise mon premier festival en novembre. On s’y retrouve ?

Laissez-moi vos impressions et dites-moi ce que vous avez découvert, ça m’intéresse.

J’vous dis à très bientôt lors de mon prochain article le mois prochain, ou pourquoi pas lors d’un concert.

 

Deborah – Let’s Deb

Agent artistique

Organisateur du Deb Fest’

www.letsdeb.be

Please follow and like us:
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *